Manifestation contre le totalitarisme sanitaire
Publié par The Troll le 19 04 2021

Ce samedi 17 avril nous étions en manifestation à Compiègne pour la traditionnelle manif du samedi contre les mesures liberticides de ce gouverne ment incapable de prendre soin de sa population. Juste bon à gazer, éborgner, violenter et pressurer. Faible avec les forts et fort avec les faibles.

Regroupons nous pour lutter contre les khmers blancs.

Il faut s'unir pour décrasser nos cerveaux de cette propagande mortifère et mensongère qui ne semble servir qu'à être une sorte de contre-insurrection d'une population excédée par du foutage de gueule version 100 000. Le 0,1% vampirise le peu qui reste au détriment de la population et de la santé publique avec l'aide de mass-média vendues et aux ordres et d'une palanquée d'idiots utiles qui ont pris l'habitude de croire tout ce qu'il se dit dans 'le poste'. Il y a bien entendu une petite cohorte de corrompus qui alimente la machine à tuer, mais ils sont bien identifiés. Leur sort se réglera en son temps.

politique ? - Mes combats - Commentez
À un moment donné il faut assumer ce que l'on professe.
Publié par The Troll le 19 09 2020

Comme je suis bannis de poster sur le truc poubelle qui se définit comme un espace de défense intellectuelle (les crises point fr). Peut être est-ce que l'intellectuel y est interdit ? ca semble correspondre. Et que une fois de plus ils agitent l'alarmisme (puisque leur deuxième vague de il y a 6 mois n'arrive toujours pas) faisons peur avec autre chose, ils parlent des séquelles à long terme. Ce que je trouve intéressant en fait, je voulais ajouter à la discussion, mais je suis pas assez corporate pour participer à leur entre soi.

donc je pose la question ici

Moi j'aimerais une étude rétrospective entre ceux qui ont été soignée par le charlatan marseillais, dès qu'ils étaient testé positifs et ceux qu'on a laissé faire la maladie chez eux et qui n'en sont pas mort, pour savoir s'il y a une différence significative sur les séquelles à long terme.

Si on trouve moins de cas chez le marseillais, on pourra ajouter à l'incompétence des politiques et celle des élites, celle de l'ensemble du corps médical qui disait qu'il n'y avait pas de traitement (sauf le doliprane et le rivotril pour les vieux)

Parce que si on trouve moins de cas aux gens traités, ces personnes néfastes ont professé (et repris à d'autres endroit) qu'on ne pouvait pas traiter les gens et sont donc complices des séquelles à long terme des gens qui ne se sont pas fait soigner.

Lol - politique ? - Mes combats - Commentez
une histoire de cyclimes
Publié par The Troll le 17 09 2020

Cela fait longtemps que je n'ai pas écrit.

En fait j'avais écrit une longue publication à propos de les-crises.fr qui fait de la propagande et supprime les commentaires qui montrent qu'ils racontent n'importe quoi, mais avec le recul cela ne vaut même pas la peine de se pencher sur leur cas, qu'ils disparaissent dans les chiottes de l'histoire.

J'ai bien conscience de précher dans le désert, bien que je ne sois pas jean baptiste, mais c'est une forme de thérapie gratuite (si on ne tiens pas compte de l'hébergement - car j'héberge et pas sur du gratuit) et aujourd'hui dans notre monde marchand, pourquoi pas.

Donc, pour revenir à nos moutonssss, je zonais sut le nain ternet, et plus particulièrement sur linuxfr.org. Bon effectivement, je développe une certaine forme de masochisme à aller traîner mes guêtres en ces lieux si toxiques. Mais chacun ses pathologies. Donc je tombe (et après coup, c'est pas neutre) sur un journal de chouineurs parlant de cyclimse et de voitures. Et, comme à chaque fois, on a le classique le cycliste c'est le moins protégé et donc tous les autres usagers doivent faire attention parce que c'est le plus fragile.

Dans l'absolu, je suis 10 000% d'accord. Cela rejoint mon coté parentalité positive, école à la maison, refus de l'adultisme, enfin que ceux qui comprennent comprennent.

MAIS, et c'est là que le point est intéressant, c'est que ce sont les mêmes personnes qui expliquent doctement et avec aplomb que ceux qui sont en difficulté dans la société doivent se sortir les doigts de là et prendre sur eux pour avancer dans un monde concurrentiel.

Moi ce que je comprends de la chose, c'est que la notion de forts et faibles est vue uniquement au travers de leur petit primse (c'est pour faire la rime avec cyclimse) : on doit faire attention à eux parce que ce sont des faibles cyclistes, mais la société ne doit pas faire attention aux faibles économiques qui sont quand même responsables de leur état.

si j'étais un enfoiré, je dirais que s'il en crève un peu de cette engeance, c'est une forme d’équilibre cosmique. mais je ne suis pas un enfoirée... enfin... si je le suis.

Si vous êtes constipés, vous pouvez aller lire là https://linuxfr.org/users/anonyme/journaux/accidentologie-securite-routiere-et-cyclisme - non ce n'est pas un lien clickable.

petit ps (nan pas le truc qui veut se raire passer de gauche) pour l'exemple ...
=======================================================================
voila un commentaire refusé sur les-crises.fr pour une raison cryptique

Sans vouloir faire des châteaux en espagne sur une comète, on peut décrier les comparaisons france/allemagne, qu'ils sont moins 'bons' que nous, mais ils ont plusieurs ordres de grandeurs moins de morts que nous. Donc l'attitude la plus humble est de fermer sa bouche et de tenter de passer entre les gouttes.

Parce que la doxa de berruyer est qu'il n'y a pas de traitement, que raoult est un charlatan dangereux. Mais il a la mortalité mondiale la plus faible. Donc soit les stats c'est de la merde, soit son hypothèse c'est pas jobard. Dans les 2 cas, il devrait revoir sa copie.
Lol - politique ? - Commentez