Les glands au pouvoir ça construit nos chaînes
Publié par The Troll le 03 05 2020

Le web bruisse du communiqué "bas les masques" ou divers ordres médicaux s'en prennent aux Grandes et Moyennes Surfaces qui vont vendre des masques alors que eux en manquent cruellement.

Sur cette question des masques qui vont être vendus par les GMS. Je trouve que ce contre-feu mené par les ordres aux ordres, et non par les soignants eux même, pose cruellement la question intéressante :

Comment cela se fait-ce qu'eux arrivent à commander des masques et que les cadres de la start-up nation n'y arrivent pas ? On peut le mettre en parallèle avec tous les témoignages des pharmaciens qui prêchaient dans le désert de l’indifférence affirmant qu'ils pouvaient en commander et en recevoir mais qu'on leur interdisait d'en vendre ou même d'en donner.

C'est assez troublant ces deux droites parallèles qui finissent par se rencontrer. Comment un état montre qu'il n'arrive pas à commander des masques ? qu'il n'arrive pas à mettre en place une filière dans l'urgence (3 mois quand même) pour en fabriquer ? que des particuliers arrivent à en coudre en étant confiné, que des makers arrivent à en imprimer avec des imprimantes 3D (en étant aussi confiné) et que ces glands au pouvoir n'arrivent à rien ?

Il n'y a que 2 solutions :

  1. ils sont profondément incapables (politiquement on le savait déjà) mais économiquement également. En 3 mois ils n'ont pas été capables de trouver une solution simple : importer/fabriquer des masques, préférant distribuer des sacs poubelles. ! ! ! Ce serait assez grave en soi.
  2. Ils n'ont pas voulu prendre les mesures, se moquant des implications mortelles pour les soignants et des premiers de corvées exposés à la maladie et à la mort possible. Puisqu'on refuse de leur donner un traitement sous prétexte qu'il n'y a pas d'étude dessus (une étude sérieuse sur les masques ?) Préférant économiser, derrière leurs tableurs chaque masque coûte, chaque mort est un dégraissage qui pourra être remplacé par un des 10 millions de chômeurs et mal employés. Ce serait encore plus grave.
  • Je ne veux pas penser à la solution alternative qui voudrait que connaissant le climat insurrectionnel existant et ayant peur de ce qui pourrait arriver ils préfèrent une bonne crise bien grave pour faire taire tout le monde et autoriser une société liberticide leur donnant le pouvoir d'enfermer la contestation le temps qu'elle s'essouffle.

Enfin sur le fait en lui même. Si l'on est déconfiné partiellement dans 10 jours, mais qu'il faut un masque sous peine d’amendes : il faut des masques pour 20 millions de personnes (soit au moins 200 millions de masques). Qui va les fournir ? l'hôpital ? les recettes des impôts ? il ne reste que les GMS, donc ils doivent en commander pour pouvoir les vendre. Et ils devront en vendre puisque cela sera obligatoire.

les ordres aux ordres se seraient moins ridiculisés, de mon petit point de vue de confiné (en un seul mot), en se prononçant bien plus tôt sur la gestion de cette crise par cette armée mexicaine faisant office d'exécutif que sur la mise en musique de la partition qui a été créée.

politique ? - Mes combats - Commentez
Lorsqu'il suffit de dire maladie du Nobel
Publié par The Troll le 20 04 2020

Il y a un moment ou vous avez l'impression d'avoir touché le fond, d'être dans un monde parallèle ou l'intelligence que vous avez développée (inférence, induction, déduction), se heurte au devoir de conformité que l'école vous a transmis. Lorsqu'au détour d'une expérience personnelle, le voile se déchire et vous commencez à lire en dehors des clous, à vous intéresser à ce que l'école ne vous a pas appris. Lorsque vous expérimentez par vous même ce que l'on vous apprend comme impossible, il devient impossible de faire comme de si.

je ne vais pas faire un laïus sur les vaccinations ou l'homéopathie parce que je ne veux pas perdre mon temps et le vôtre : on ne fait pas boire un âne qui n'a pas soif, il y a pour ceux qui veulent dans les publications passées assez de points d'entré pour prendre un chemin de traverse. Je ne vais pas non plus documenter les méfaits du système actuel qui se dit scientifique et qui postule que cette qualité se suffit à elle même. Je pointerais juste sur ce billet d'un médecin sylvainfevre.blogspot.com/2014/10/juste-apres-le-ramassage-de-patates.html qui montre comment notre "science" à tué 15 000 bébés en 15 ans, et que tout le monde s'en cogne parce qu'ils sont morts scientifiquement. Si c’était une 'secte' qui refusait un traitement, ce qui aurait fait 10 morts ce serait enseigné dans les écoles.

Je veux juste montrer comment cela est possible. Je vais prendre l'exemple du Pr Montagnier, nobel de médecine pour ses découvertes sur le sida. Comme c'est un chercheur, son travail est de faire des conjectures. Sa première erreur fut de reproduire devant témoins les expériences de bevenistes. Il prend un molécule, la dilue et la dynamise, puis avec un micro à 2 balles il 'enregistre' les 'ondes magnétiques' les envoie à un autre laboratoire à des milliers de kilomètres. Ce labo fait écouter à de l'eau cette bande son, puis fait une recherche pcr (??) sur l'eau qui a écouté et retrouve 99.9% de l'adn (??) de la molécule originale.

Déjà il a commencé à déranger, ou être dérangé suivant où on se place. Si nous étions dans de la science (Popper) il suffisait à un labo de recommencer et montrer que cela ne marche pas c'est la manière de faire. Mais il a été décidé de dire qu'il était devenu vieux et sénile. Imaginez un instant : vous prenez un médicament lambda : vous le mélangez, diluez, dynamisez dans de l'eau et vous faite un fichier audio HQ, n'importe qui pourrait à partir de ce fichier audio "recréer" de l'eau qui aurait les même propriétés que le médicament en question. Imaginez un peu le bouleversement mondiale. (big pharma c'est 1 000 milliards de $). donc on a réfuté et traîné dans la boue ce bonhomme, en ayant juste à dire qu'il était un crétin. assez facile non ? oui et non... Mais attendons la suite.

En 2017, il commence à dire qu'il pourrait y avoir un lien entre vaccin et autisme (puis entre vaccins et mort subit du nourisson) et là, la machine se met véritablement en route. Avant l'homéopathie était encore acceptée, donc difficile de l'abattre mais avec les vaccins, c'est LE sujet auquel il ne faut pas toucher. Donc la machine se met en branle, des "scientifiques" publient un tribune pour faire contre feux contre cet obscure obscurantiste. Mais ce n'est pas suffisant, il faut que cela infuse dans la société civile. Et au même moment, une page wikipedia est créé que s'appelerio Maladie_du_Nobel. Cette somme de connaissance (de la recherche google sans grande lectures ni réflexion : étude france = mémoire + conformisme) fournit la LISTE des prix nobel touchés (on s'attendrait à quelques dizaines pour en faire une maladie) se résume à 2, dont Montagnier. Pile une page en même temps que la polémique anti-montagnier. On le dirait au gens il ne le croiraient pas. Ce qui est le plus intéressant est que l'auteure de cette page écrit sur tout et rien, de jason mercier au passepoil, des affinités au béton lunaire.

Quelle est la probabilité que cela arrive en même temps que le contre-feux contre montagnier, que montagnier représente 50% du contenu et que ce soit indépendant ? Bon si on regarde de près, c'est un truc popularisé par un oncologue. Oncologie qui a avec la science un rapport pour le moins trouble, il suffit de regarder les protocoles en oncologie pour bien comprendre à quoi on a affaire, mais c'est une autre question. c'était quoi la cabale déjà ?

je donne à lire la grande réflexion sur les causes probables, de cette probable maladies :

Le phénomène de la maladie du Nobel est principalement dû au fait que les personnes récompensées sont des champions d'un domaine très spécialisé, voire restreint, et que leur visibilité auprès du grand public est largement et brusquement accrue à la suite de la réception du prix.

D'une part, la personne nobélisée peut imaginer, après la récompense, que toutes ses idées sont autant justifiées ou aussi révolutionnaires que celle qui lui a valu le prix. Le manque d'inhibition l'amène alors à exprimer des opinions, raisonnables ou complotistes, de manière plus ouverte.

D'autre part, il est possible que les personnes nobélisées soient plus sujettes à avoir des idées folles du fait que, pour recevoir un Nobel, il est nécessaire d'avoir un mode de réflexion particulier permettant d'accéder à des découvertes importantes.

Imaginez le niveau et mettez le en regard des gens qui émettent un doute sur une étude parce qu'il n'y a pas assez de personne ou qu'on ne sait pas comment sont choisi les personnes : des suppositions que Robert avec 4 ricards à 18h45 pourrait dire. Le pire étant que cela vient de personne qui n'ont rien fait de probant qui crachent sur les autres, sans ne rien prouver : il suffit de dire.

PS : alors qu'il suffirait d'une étude scientifique avec un protocole pour montrer que cette maladie existait ailleurs que dans la tête de ceux qui en parlent. et je parle pas de la maladie des présidents qui font des conneries dès qu'ils sont au pouvoir ou la maladie des modérateurs de wikipedia qui ont l'impression d'avoir pris 20 points de QI parce qu'ils ont le droit de sabrer dans les écrits des autres. Mais c'est un autre sujet.

Ajout du 21 Avril

J'ajoute le lien ci-dessous, pour mettre en perspective les critiques des travaux de montagnier par un péquin dont on ne connaît que le pseudo avec un descriptif plus précis de ce qu'il dit. Il est facile de discréditer un propos en sortant un mot de son contexte (téléportation par exemple), alors que ce ne serait que l'application des champs quantiques (dont le péquin qui se gausse doit être un spécialiste, devrait). Souvenez vous que bohr avait raison contre einstein. Je vous conseille de suivre les 2 liens dans l'article. Vous pourrez ensuite faire une comparaison entre la page wikipedia et ces 3 articles pour choisir qui vous semble le plus travaillé, le plus crédible.

Luc Montagnier, le Vih et l’origine artificielle du Covid-19.
politique ? - Mes combats - Commentez
COVID-19 fin de partie - Faire le point et répondre aux questions
Publié par The Troll le 17 04 2020

Je sais que c'est provocateur, cela reprend un titre maintenant célèbre que l'on attribue à la vidéo du Pr Raoult et qui aurait changé, (mais que je n'ai pas vu sous ce nom, mais que j'ai trouvé moi chez un médecin Helvète spécialiste de anthropologie médicale. son site est là, tous les articles sont bon à lire. http://jdmichel.blog.tdg.ch/ je donnerais un lien permanents pour les articles qui me semblent intéressants à lire.

Donc nous en étions à la question : que faire.

  • La maladie est souvent ? parfois ? bénigne (je ne vais pas dire gripette pour ne pas affoler les trollomètres) car certains ne savent même pas qu'ils l'ont eu,
  • Parfois elle ressemble à un mauvaise grippe qui passe tout seul,
  • Dans des cas plus rares, elle vous cloque au lit quelques jours avec du mal à respirer (il ne faut surtout pas prendre de doliprane).
  • Dans des cas très rares il faut vous faire passer par la case réanimation.

La question est donc : faut-il traiter un maximum de personnes ? (ayant ou pas des symptômes) [on rappelle que toutes les molécules ont des effets secondaires donc plus on traite de gens, plus il y aura des cas de complications médicamenteuse]. Et traiter des gens non malades (1) c'est dommage.

Je vois le questionnement comme cela :

  • Est-ce que l'on traite dès qu'une personne est positive aux virus ?
  • Est-ce que l'on attend qu'elle soit au plus mal pour la guérir (mais là il n'y a pratiquement plus de virus) et on doit gérer tout un tas de complication vraiment pas sympa.

En france on a fait le choix d'attendre et ça coûte 20 000 morts (on n'y est pas encore, mais je pense que l"on va faire mieux.) Parce que les autorités de santé sont noyautés par les labos qui préfèrent vendre des médicaments et traitements lourds qui coûtent un bras. Cela oblige à piquer les vieux dans les ephad mais les piquer scientifiquement. De mon point de vue nous sommes dans une dystopie médicale avec des autorités autoritaires pilotés par des gens qui ont des intérêts financier dans l'affaire.

Et dans toute dystopie il y a les collabos qui crachent sur Raoult et son traitement à 10 euros. alain duhamel l'a traité de déséquilibré mental ce qui est un mise en abîme savoureuse.

Je ne vais pas citer la liste des scientifiques à la petite semaine (des qui ont fait des exercices de math, physique, chimie pendant leurs études et se pensent scientifiques alors qu'il n'ont fait aucune recherche, juste appliquer des règles à la mode de l'éducation en france : soit conforme et applique les règles.) Et comme il n'y a pas d'étude en double aveugle contre placebo (2) c'est nul ce truc.

Il a ceux qui sont scientifiques pour de vrai et demandent de vraies études comme la michel.delorgeril.info/cholesterol/covid-19-et-statines-du-putatif-au-reel et qui choisissent de ne rien faire et attendre, comme le choix qui a été fait par le gouvernement. Conformité, conformité. Mais 20 000 morts.

Il ne faut pas non plus oublier ceux qui ont des intérêts à gagner de l'argent à vendre des trucs.

Chacun de ces groupes est formé des meneurs et de groupies qui font corps autour des meneurs.

je crois que dans ce grand barnum, je ne pourrais convaincre personne, je vais juste passer des liens qui disent mieux que moi ce que je pense. Alors oui, il y a plein de choses à lire, mais on ne peut pas prendre la mesure d'un sujet complexe en 140 caractères. Je me rappelle d'une personne qui me demandait des preuves au sujet de mon affirmation que le vaccin rougeoleux n'était pas aussi intéressant qu'on le disait et qui ne voulait pas lire le long article fouillé que je lui avais fait passer. La décrépitude intellectuelle est telle qu'ils peuvent croire n'importe quel crétin qui dit : c'est ça qu'il faut faire et refuser un article fouillé parce qu'il est trop long : ils prennent des décisions au pifomètre, en écoutant l'un ou l'autre et en refusant de lire ce qui donne des éléments permettant de prendre ces décisions.

AJOUT DU 18 AVRIL

Étude brésilienne empirique sur un traitement respectant le protocole Raoult sur 686 personnes : 2,8 fois plus d'hospitalisation hors traitement. 2 fois moins d'hospitalisation en prenant le protocole plus tôt.

Besoin d'hospitalisation suivant le protocole : traitement tôt, traitement tard ou pas de traitement.

Liens vers le pdf de l'étude

2ème AJOUT DU 18 AVRIL

Une interview d'un professeur en rhumatologie à propos de la controverse Raoult

Au fil des années, j’ai vu l’industrie pharmaceutique prendre, avec beaucoup de finesse, le contrôle de la médecine universitaire. Elle a fait la carrière de jeunes médecins en les faisant parler dans les congrès qu’elle finance, en les faisant publier, en les faisant connaître. Elle a réussi à remplacer les médecins chercheurs par des médecins « essayistes » et fiers de l’être ! Ces « essayistes » arrivent, avec le temps, à représenter leur spécialité et à passer pour des interlocuteurs compétents, des « Experts ». En réalité, ce sont des « Key Opinion Leaders », le terme utilisé par l’industrie pour désigner ses influenceurs.

Le reste est là : Crise du Covid et querelle sur la méthode: interview exclusive du prof. Jean Roudier

(1) Je rappelle à tout hasard que cela ne pose aucun soucis pour les vaccinations.

(2) cette nullité ne les dérange pas alors que c'est la même chose pour les vaccins. Mais comme ce sont des conformes qui appliquent ce qu'on leur dit d'appliquer.

politique ? - Commentez